Octobre 2014

30 octobre 2014

A l’occasion de la manifestation littéraire ‘Libres en littérature 2014′ organisée par les cafés-librairies de Bretagne, le Comptoir Gâvrais accueillait Désirée et Alain Frappier qui nous ont présentés leur roman graphique

La vie sans mode d’emploi – Putain d’années 80 !

L’histoire de l’héroïne-narratrice commence le soir
du 10 mai 1981. C’est l’entrée dans la vie de cette jeune femme qui se trompe de parcours, persuadée qu’une pluie de roses va tomber du ciel suite à l’élection de François Mitterrand. Rythmé par une bande-son, de Joe Jackson à Téléphone, ce nouvel opus nous offre un voyage dans le temps. De l’abolition de la peine de mort aux désillusions,
Putain d’années 80 retrace cette décennie où
une génération a confronté ses rêves à la réalité. Pas le droit de rêver !

23 Octobre 2014 à 20H30

Soirée théatre avec Marcel Jouannaud

Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline

Mise en scène et interprétation :  Marcel Jouannaud
Durée du spectacle : 1h

On raconte qu’Homère allait de village en village et qu’il était aveugle. Moi aussi, je raconte des histoires et parfois je joue un peu de musique. Là, ce sont celles des deux premiers chapitres du Voyage au bout la nuit que je vous propose. Ferdinand Bardamu est au cœur de l’évènement qu’on dit fondateur de notre société qu’on dit moderne : la grande guerre. On n’a pas trouvé mieux. Et dans le style unique qui fait de Céline cet écrivain unique, dans ce conte monstrueux et désopilant, on n’a pas fait mieux non plus pour dire ce que c’est, la guerre. On oublie tellement vite…Ou bien c’est celle des autres, là-bas… Pour cela et pour l’évidente oralité de son récit avec laquelle, il faut le reconnaître, l’interprétation est jouissive, Céline est un nouvel Homère.


Les commentaires sont fermés.